Accueil du site > Tourisme/Culture > Origine de Messas

Origine de Messas

Historique

Messas, dans le canton de Beaugency en Petite Beauce, avec la forêt de Marchenoir au Nord, la Loire et la Sologne au sud, rassemble tous les ingrédients qui forgèrent la renommée du Val de Loire au fil des siècles. Village en forme de croix, Messas s’étire entre la voie ferrée et l’autoroute au nord du canton de Beaugency.

Les rues de la Margottière et de la Perrière, témoignages du passé, constituent les artères principales, celles de Mauregard et des Hauts talons forment les bras de la croix ; nous verrons qu’il reste les deux châteaux des seigneurs de l’époque. Au centre du bourg est située l’église de St Vincent ( Saint patron des vignerons) formant la paroisse de Saint Sébastien. Nos aïeux étaient des gens simples et pour désigner un lieu, une seule méthode : lui attribuer un nom qui le caractérise de façon concrète de par sa nature, ses plantations, son propriétaire, son relief…

Eglise

L’origine du nom de Messas : « més » définit et décrit le lieu : la maison, la maison de campagne. Le terme « més » a disparu du langage courant, dès l’époque féodale. Ce terme servit ensuite dans notre localité à désigner les maisons éparpillées le long de quelques chemins. Messas, que l’on écrivait parfois « Messars » vient de « mansos arsos » les maisons brûlées. Son origine est donc liée à un événement dramatique. Il semblerait aussi possible qu’il ait existé un lieu habité appelé « Ars » et que les deux noms, « Mez » et « ars » accolés soient à l’origine du toponyme désignant la localité.

Chapelle Saint Sébastien

Depuis la fin du Moyen-Âge la partie nord du village actuel existe sous le nom de « Mez », alors que la partie sud est regroupée sous le terme générique de « Chiot » ; c’est vers 1431 que le nouveau nom de Messas apparaît. A l’époque de « Mez » il y avait quelques groupes de maisons, qu’il faut imaginer très peu développés, faiblement peuplés et ce n’est que par la suite qu’ils vont, petit à petit, s’étendre, se rapprocher les uns des autres jusqu’à obtenir cette forme caractéristique de « village-rue » qui étonne les gens de passage.

Rue de Chiot

Même le bourg de « Mez », s’il est un peu plus conséquent que les autres groupes, n’est malgré tout constitué que de quelques bâtisses. Ainsi, c’est une pièce de terre elle-même contiguë à une vigne, qui fera place à l’église, ou plutôt à la chapelle St Sébastien.

Le Moulin des Troussets



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF